C’est se voiler la face que de croire qu’une, une seule question peut être résolu sans tenir compte de la femme. Elles ne sont pas intrrogees sur ce qu’elles veulent (et ne l’ont jamais ete ! C’est cela votre message ? L’homme croyant toujours la femme complémentaire à lui même, mais la femme se sachant libérée, alors la femme peut exercer un pouvoir de domination sur l’homme. Y a des chances, en effet... Impossible pour un homme de prononcer le mot "femme" sans penser à l’entité "sexuelle" i.e. Aucune société n’a fait et ne fait exception à la règle. Merci à tous pour vos commentaires. J’avoue avoir un cheval de bataille contre l’image stéréotypée de la femme en société : il s’agit de la poupée Barbie. Selon moi elle se faufile donc mieux dans les rouages sociaux bienqu’étant aussi en général plus intègres notamment en matière de politique. En tout cas l’homme se laisse plus souvent bouffer par la tentation du "big is bigger" et du "travailler plus pour gagner plus". La société ne peut pas avancer sans elles, la société ne peut pas avancer contre elles. Non, il ne pouvait pas attendre la fin du siècle, c'était trop long. La femme du 21ème siècle 08/03/2010 à 16h38 ... faisant de cet album un portrait tout aussi actuel qu'inédit des femmes du XXIe siècle. Je ne dirais pas qu’il est impossible pour un homme de prononcer le mot femme sans penser SEXE, mais presque". Les islamistes se félicitent, ils ont encore gagné ! La poupée Barbie incarne à elle seule ce que je crois être la pire des perversions féminines contre les femmes. Cela n’est pas compatible avec la loi du marché fondée sur la pénurie. J’ai vu a Kira, ra et râ. Intéressante vision des choses... un tantinet caricaturale toutefois. Je caricature pour me faire comprendre, mais l’idee me vient des discours que j’entend dans la bouche des jeunes gens : aujourd’hui, une femme doit MERITER un homme (le monde a l’envers par rapport a 1950 !). Il ne s’agit pas de doubler les besoins au sein d’un couple ? Beyoncé. L’image de l’amazone affranchie reste présente tandis qu’un "amazone masculin" libéré de la femme nous paraît totalement insensé ... Kurt Cobain l’une de mes idoles de jeunesse, et encore aujourd’hui, disait que la femme était l’avenir du rock ... Je n’ai jamais été d’accord, mais je commence pourtant à comprendre ses pensées. ), et j’en passe, la liste est trop longue... avec tous ces privileges vous avez vecu ultra confortablement sans que rien ne change sur le fond de la societe : ce sont des privileges acquis sur le fondement d’une societe masculine. Entre représentations et réalités, nous tenterons d'affiner notre perception de la femme actuelle et nous nous interrogerons sur l'identité de la femme du 21 ème siècle. L’egalite vue par les feministe impose aujourd’hui aux femmes de vivre COMME les hommes ont decide de le faire, selon leurs criteres asculions. Et surtout un être masculin. Au final, mon sentiment est que la societe a bien roule les femmes dans la farine depuis 50 ans, et que - malheureusement pour elles - le mal est fait aujourd’hui et que "l’addition" n’est encore qu’en cours d’impression, car dans tout cela, les besoins - et encore moins les envies - des femmes ne sont nullement considerees ! Je ne suis pas sûr qu’on puisse démontrer un lien avec le droit de vote. J’aime aussi l’influence et le degré de nuisance que vous attribuez à Barbie (pour l’anorexie et la boulimie, il fallait oser un raccourci pareil). La plupart sont actrices, mais il y a aussi des chanteuses et des mannequins. On verra si Agoravox le publie ..... Intéressante vision des choses... un tantinet caricaturale toutefois. C’est bien la premiere (...), Article agréable à lire, qui fait le point sur notre lente mutation sociale collective. Soit c’est de l’hypocrisie, soit c’est de la betise ? Une jeune femme (35 ans) m’expliquait récemment qu’elle boudait le cinéma car les femmes y ont trop souvent un rôle de cruches, dans des scénarios trop souvent violents visiblement destinés aux garçons... Pas faux. ce n’est pas parler d’egalite (ce qui est different ne peut pas etre egal, et hommes et femmes sont vraiment tres differents a tous points de vues, et n’ont pas forcement la meme conception de l’accomplissement), c’est une difference intelligente qu’il fallait instaurer : une difference dans laquelle les femmes pouvaient acquerir un espace de vie et de raison sociale dans laquelle elles pouvaient se reconnaitre, et s’epanouir jusqu’a l’accomplissement personnel ! Emilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet était une femme de sciences et de lettres (Paris 1706-Lunéville 1749). Le pire : quand un homme (ex : JM Bigard) ose se moquer ouvertement des comportements feminins et ose presenter les femmes comme beaucoup d’hommes pourtant les considere vraiment aujourd’hui, faisant ainsi une vrai critique sociale et une vraie denonciation par le biais de l’humour, alors la : TOLE GENERAL ! Je suis admiratif des italiennes réussissant l’exploit de gérer leur image tout en restant à la fois digne et splendide. Permettez-moi d’éclater de rire quand je lis ce genre d’article. "Impossible pour un homme de prononcer le mot "femme" sans penser à l’entité "sexuelle" i.e. C’est bien la premiere fois que je lis quelqu’un exprimer cet avis. Mentions Légales. Les femmes sont passées assez subitement d’un monde où tout contrat était négocié d’avance en leur défaveur mais où les règles étaient connues, à une existence où tout est désormais sur le tapis. Comment peut-on publier de telles c......s ? Les femmes qui suivent sont très belles : brunes, rousses ou blondes, elles ont toutes figuré sur les couvertures de nombreux magazines exhortant la beauté. Rappelons que dans une société socialiste, tous les livres sont distribués, dans une société de marché, les invendus sont jetés au pilon. ), mais plutot comme des etre inferieurs qui devront payer et fournir a leur tour des efforts pour avoir le droit a un regard condescendant de leur part ! Emilie du Châtelet, Femme du 18ème siècle, Femme du 21ème siècle. Généralités. Dire que les femmes gouvernent en coulisse, sur l’oreiller, qu’elles ont le pouvoir domestique, qu’elles font ce qu’elles veulent des hommes sont des arguments machistes -repris malheureusement par certaines femmes- pour se donner bonne conscience et, surtout, masquer la réalité. Peut-être étais-je trop énervée par ce que je lisais pour être suffisamment concentrée mais je ne comprends même pas où l’auteur veut en venir. Pourtant, malgré cette évidence, quand on a discuté au parlement la loi antiraciste, on a refusé de discuter une proposition de loi anti sexiste. C’est nouveau, c’est peut etre un phenomene de mode ephemere car beaucoup de gens supportent encore mal d’entendre des femmes, meme humoristes, prononcer des mots et utiliser des expressions aussitot jugées "vulgaires", alors que le pendant au masculin (un homme qui parle des organes masculins) ca ne choque absolument pas. Les jeunes filles qui sont nées avec la pilule à portée de main, l’avortement légalisé, le droit de vote acquis, le slogan "à travail égal, salaire égal", toutes les filières d’éducation ouvertes en théorie, la possibilité d’ouvrir un compte en banque ou travailler sans l’autorisation du père ou du mari, ces jeunes filles se considèrent comme libérées et méprisent les vieilles féministes comme moi. Seuls les medias ont pretendu qu’il plaisait autant aux femmes (nouvelles ventes "forcees : pas un media qui n’en a pas parle chaque annee de 2004 a 2007, des piles placees en tete de gondoles, devant les caisses des magasins, etc... et malgre cela des ventes qui n’ont jamais decollé !). Je me suis rendu compte après coup (a posteriori), que j’avais oublié inconsciemment de développer plusieurs thèmes qui m’étaient venu à l’esprit avant d’écrire le papier : principalement autour de la séduction et de la manipulation, les 2 n’étant pas forcément liés. Les islamistes se félicitent, ils ont encore gagné ! !! On imagine souvent l’électeur du front national comme une personne bourrue, xénophobe donc violent, plutôt de classe très moyenne, aux idées préconçues et arrêtées. Elle s'arrête pour sauver un chaton errant sur le bord de la route et se retrouve avec un animal sauvage ! Soit la grande blonde, blanche, svelte, suédoise, offerte aux petites filles dès leur plus jeune âge ? L’homme et la femme sont indissociables du genre humain, complémentaires ou non. ». 5) Enfin, ce qui coute le plus cher aux femmes (et pour longtemps !) Pour terminer : et non, la femme n’a pas attendu le XXIème siècle pour s’affirmer (les éminences grises ont toujours existé, de même que les femmes libres qui s’assument et se placent sur un pied d’égalité avec les hommes... ou les autres femmes). Et bien que les femmes ont choisi la libération et donc abandonné la complémentarité. J’aime beaucoup le « controversé » de l’avortement (parce que je n’aurai jamais autant de doigté). Article intéressant, mais quelques points me semblent assez flou. Cette conférence aura lieu le jeudi 12 Mars à 16h Amphi A1 UFR Arts Lettres et Langues Ile du Saulcy Metz. Allez, j’ai lu votre cévé, les commentaires, j’ai une question : pourquoi cette photo ? C’est volontairement que j’ai (...), La remarque sur l’humour "anti-mecs" me surprend ! Et je commence vraiment à croire que Kurt Cobain aurait pu être un visionnaire du XXIème siècle, prédisant à la femme une émancipation artistique et spirituelle, que cela passe par le rock, la pop ou toute autre musique. Pire : j’entend que les femmes DOIVENT savoir donner du plaisir sexuel a l’homme (normal puisque chacun sait qu’aujourd’hui les hommes s’attachent a en donner a leur partenaires). Si je vous dis FEMME, à quoi pensez-vous ? La remarque sur l’humour "anti-mecs" me surprend ! Par contre, vous pouvez parler de "couilles" autant que vous voudrez : Tout le monde va trouver ca tres drole, et ca date de tres longtemps (l’humour sur scene a longtemps ete un domaine reserve masculin - seuls les hommes pouvaient etre vulgaires au point de faire rire - et l’autoderision est un des piliers du mecanisme humoristique...). Si je me fais vacciner et si j’ai bien compris. Idem dans la consideration sociale et humaine par les hommes, idem dans la perte (jusqu’a l’egalite dans quelques annees ?) Les femmes ont un pouvoir conscient et inconscient qui dépasse selon moi celui des hommes, celui du sexe masculin en tant que tel. En fait la question ne se posait presque pas jusqu’au XIXème siècle, la femme étant cantonnée à un rôle annexe et complémentaire à celui de l’homme. Romancière française du XXIe siècle‎ – 782 P Pages dans la catégorie « Écrivain français du XXIe siècle » Cette catégorie contient 3 777 pages, dont 200 sont affichées ci-dessous. Mais cela ne nie pas qu’elles soient AUSSI compétente que les hommes. Lu et relu, des dizaines de fois. La societe aurait fait exactement la meme chose sans vous, a part que cela se serait peut etre fait moins durement au detriment des generations d’aujourd’hui (et pire pour celles a venir). Avant, la femme etait par nature consideree comme la reference du bien, du parfait, et personne n’osait se moquer de ses travers. Du genre féminin. Imprimer × Inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter RMC. Des mots sur les maux. Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Certains sortaient les même caricatures sur les communistes dans les années 50, et les socialistes dans les années 20... @l’auteur Certes il était lui même en partie féministe et fortement anti-conservateur, voire anarchiste. L’Homme avec un grand H est 2. Il a en plus la force physique du male, le pouvoir (le social et souvent l’argent), tout en sachant etre un pere parfait, donc independant des femmes, autonome...tout ce qu’il n’etait pas en 1950) bref : il est maintenant a l’ordre du jour de vendre aux hommes l’image corollaire de ce qu’on a vendu aux femmes depuis 50 ans. Quelle bonne blague ! Découvrez ce beau-livre qui brosse un portrait collectif, inédit, contemporain et haut en couleurs des femmes de notre siècle : Femmes du XXIe siècle de Florence Rochefort aux éditions Albanel, Paris, 2009. Covid-19 : de la vague épidémique à la vague psychiatrique…, 10 ans avec le SARS-CoV-2 ; vivre ou mourir avec le virus. Moralité, il reste tout de même du chemin avant de parvenir, sinon à l’égalité, qui n’est pas forcément souhaitée, du moins à une certaine équité entre hommes et femmes. Peu importe le victimisme si souvent pratiqué par vous autres "feministes" (surtout pour vous memes) car j’ai tres souvent entendu dans votre discours de victimes "les femmes doivent faire beaucoup mieux pour s’imposer !" 5 mars 2009 —Dans un discours adressé à ses concitoyens ghanéens au début des années 90, l’éducateur visionnaire, Dr J.E. Faut pas oublier le crâne rasé, la bouteille de pinard à la main, et un air de sauvage qui ne lave pas et ne sait pas lire... Contact / Maintenant, une ou deux questions : quand il y a de jeunes enfants au foyer, préférez vous que les deux parents travaillent, ou préféreriez vous qu’un seul le fasse ? Regardez le niveau d’émancipation des hommes dans les sociétés où le destin de la femme est de rester " l’objet" intime de ces messieurs. Car il se peut bien parfois qu’elle puissent avancer sans nous, les hommes. 2) La recuperation sociale du feminisme (parceque ce sont des hommes qui ont vote les droits des femmes...) est totalement interessee et se limitera de fait a l’interet qu’il procure : vendre plus de choses a plus de gens, et disposer de 2 fois plus de main d’oeuvre pour la payer 2 fois moins cher ! Les 20 plus belles femmes célèbres du 21e siècle. Quoi de plus conventionnel, conformiste, à la fois ringard, clichesque, américain dans le mauvais sens du terme, et véhicule de stéréotypes moisis voire puant que la poupée Barbie ? Cela ne colle pas avec l’image du sexe féminin. Aujourd’hui notre société, moderne, est fortement féminisée. Avis aux lectrices et aux lecteurs, si vous souhaitez lire de respectables réflexions sur la condition féminine, commencez par "le deuxième sexe" de Simone de Beauvoir car, malheureusement, ses constats demeurent valables aujourd’hui. La femme comme être socio-culturel est d’abord une image. C’est cette contradiction complete d’avec votre ressenti a vous, exprimé dans votre commentaire, qui m’a vraiment surpris ! Ils ont intégrés que la vie de couple est un contrat que l’on négocie quotidiennement et tentent d’entrée de se mettre en position de force, c’est-à-dire dans la posture du dominant (qu’ils ont parfois du mal à assumer, mais c’est un autre débat). L’Homme EST l’homme et la femme. de leurs privileges lors des separations (d’ailleurs aujourd’hui les hommes evitent carrement l’union, comme ca le probleme est regle a la base), idem dans leur revendications sexuelles (le droit au plaisir feminin se transforme en explosion de l’homosexulite, et sous pretexte d’egalite la encore, les hommes considerent que leur engagement s’arrete a un cri de jouissance avant de considerer que chacun est quitte et peut rentrer de son cote finir la nuit tranquillement dans son propre lit...on est loin du concept de femme qui se donne : aujourd’hui on s’echange tout au plus. N’empêche qu’on les traite toujours comme de la merde. Non mais quelle chochotte ! !! Or elles sont souvent insuffisamment préparées à cette mutation. Pour moi le féminisme est un mouvement qui a échoué, ou alors qui a réussi sans le savoir. Merci, merci, des années de pratique, c’ est tout. 3) Mouais, mais maintenant la mode c’est les sex-toys. Je suis pour l’émancipation de la femme en société (j’en suis, je ne vais pas scier la branche sur laquelle je suis perchée quand même) mais pour ce qui est du destin global de l’humanité, ou même juste de l’Europe ou de la France, je doute que ça change grand chose. La beauté. Le sexe féminin serait plus influent sur la marche de la société que le sexe masculin. Pas pour les autres. Mais l’individu, l’artiste, le créateur peut être sexué. Sérieusement faut arreter la caricature, si c’est à ça qu’on pense dès qu’on parle de classe moyenne ou ouvrière... -_- 3) Les comportements sexuels que vous evoquez sont d’une interpretation douteuse (a mon avis qui ne vaut que pour 1 voix) : depuis 2005 la frequentation feminine dans les spectacles qui leurs sont reservés s’est ecroulée (et pour cause : cette frequentation etait de type "forcee" par matraquage mediatique, voir meme par usage de la mecanique culpabilisation des non pratiquantes..) . Que ca fait mal deja ! Pas seulement 2 voitures, mais aussi deux appartements, deux teles, deux...., et meme deux lits justement ! Si la femme est l’égale de l’homme elle n’a qu’à faire pareil). La societe (des hommes) avait besoin de ressources humaines pour bosser a l’usine a moindre cout, elle avait besoin de multiplier la consommation par deux en creant le principe de vie celibataire (meme par pointilles), elle avait besoin de creer le besoin de consommation de sexe par les femmes pour lui meme et pour doper celui des hommes, etc... bref : Vous vous etes faites arnaquer ! L’auteur de l’article serait sympa de dire quel est le sexe de "l’émancipation", de "l’égalité", de "la justice", des valeurs républicaines, etc... > Comment être une femme au 21ème siècle ? Plus morales elles sont en général moins corrompues et c’est pour cela qu’elles font d’excellents politiques au XXIème siècle. PHP, MySQL, Pouvoir du genre féminin au XXIème siècle. Dans le même temps, ces messieurs des syndicats ne jugeaient pas utile de défendre le salaire des femmes car ce salaire n’était qu’un salaire d’appoint dans un foyer ? 0 partage. Comment relèvent-elles les défis d’une émancipation inachevée ? (meme si la aussi les choses changent, surtout grace a quelques jeunes femmes qui ont un vrai sens de l’auto-derision, et parceque qu’elle ont compris et denoncent que le sexe feminin en ce debut de 21 eme siecle descend violemment, et meme : "brutalement" de son piedestal). Confinements et couvre-feux : Monsieur Macron, cessons de maltraiter les Français ! au fil des besoins du systeme economique et social mondial : Poupee un jour... J’aime bien votre commentaire mais j’ai quelques remarques : Courageux le mec, ça doit être une sorte de résumé ça, inutile de lire alors, d’autant que ça risque de barder très vite, mais allez savoir pourquoi le catholique du CV, la quasi-provocation Montaigne et puis le sujet, …, j’ai quand même lu. Elles doivent savoir (sic) "se bouger le cul au lit" sinon... poubelle ! Cela dit, on troll ou on troll pas, c’ est la vie, c’ est ainsi ! La poupée Barbie est un coup marketing inouï qui se perpétue aux travers des âges. Nous avons vu que la place de la femme n’était pas seulement indissociable de la société actuelle, mais que le genre féminin influait plus sur la marche de la société que le genre masculin. Ceci quelque soit la catégorie sociale à laquelle appartenait la "femme". Merci à tous pour vos commentaires. Quelle naivete ! Juste sur la manipulation voici un petit complément : les femmes sont manipulables, manipulées et "manipulantes" ou plutôt manipuleuses si je puis me permettre ... On pourrait associer cela au concept de JEU, mais je ne suis pas certain que cela soit très pertinent. Le double combat pour l’émancipation du corps et en même temps sa protection ou préservation pouvait se lire comme un combat contre l’oeil masculin d’un côté et pour la liberté de l’oeil féminin de l’autre. Il est extremement courant de se moquer des organes masculins, mais tres rare d’oser parler - surtout en s’en moquant - des organes feminin ! Cette image de la femme qui se construit jusqu’aux menstruations puis aux premières expériences sexuelles est donc l’équivalent de ce fameux carcan dont je parlais plus haut. J’ai élevé deux enfants et je me suis arrêtée de travailler pour les élever, le salaire de mon mari nous le permettait. c’est leur "defeminisation" dans l’esprit masculin, la perte de la "valeur" accordee au sexe feminin, en general. par contre pour les heteros, il s’agit bien souvent de cadeaux "interesses" ! @ l’auteur, Vous pouvez affirmer exactement la même chose du XIV siècle. Sinon désolé, mais je pense que le malaise que je ressens à la fin de la lecture est qu’à force de souffler le chaud et le froid, exprimant une fois vos idées, les édulcorant immédiatement après, et surtout essayant de ménager un peu tout le monde,  fait qu’au final, vous ne dites rien qui puisse m’intéresser ou m’apprendre quelque chose. ténotome. Hé oui, de la femme de ménage à la patronne, elles sont pas contentes, les femmes et elles ne trouvent pas qu’elles sont traitées comme les mâles .... Pourquoi ? C’est sa meilleur arme car c’est évidemment un masque bien commode face à des hommes souvent naïfs qui la sous-estime. (et puis bon, pas fou chez Mattel, le contraire les obligeraient à faire deux poupées pour le prix d’une !) Michel Onfray dissèque l’actu : Biden, invasion du Capitole, influence des GAFAM, Cancel culture, affaire Duhamel, corruption des élites. La Halde ne considère pas le sexisme comme une priorité par opportunisme et idéologie post colonialiste. Au delà du choc de cette élection qui eut lieu en fait d’abord au premier tour lorsque Lepen battit Lionel Jospin par 17% des voix contre 16%, il faut aller chercher assez loin sociologiquement pour comprendre ce qu’il s’est passé cette année là. mais en 1975... si ! D’après mes observations, je dirais qu’aujourd’hui les femmes (et hommes, car il y en a, même pas forcément homosexuel) de ce mouvement ont plutôt choisi l’émancipation et la liberté du corps, sacrifiant alors le combat contre le sexisme. au delà de la mère, des soeurs ou des cousines, la partenaire sexuelle potentielle. Les jeunes générations d’hommes ne s’embarassent pas trop de ce genre de considérations. Il est d’ailleurs intéressant d’observer que le sexisme a aussi touché le corps de l’homme ces dernières années (cf les rugbymen "dieux du stade", objets de culte de ces dames). Il y a les mal aimés, les mal-logés, Les mal lunés, les mal intentionnés, Les malfaisants, les mal partis, Ou les mal barrés, et les mal venus, Mais également : les mal-en-point, Les malgré nous, les malgré moi, Les fleurs du mal, ce mal nécessaire, Un grand mal-être, le mal du pays, J’ai mal au cœur, sans malentendu, Je ne veux pas que ça finisse mal. Sinon pour l’anorexie et la boulimie, pour avoir une personne anorexique dans mon entourage (en phase de rémission, pour l’instant), je ne suis pas d’accord sur ce point : d’après les livres que j’ai lu sur le sujet et ma propre expérience, ce sont plutôt de maladies dûe à l’entourage famillial (je n’ai pas dit famille maltraitante) qu’à cause de l’entourage des jouets ou de la mode (ou alors, ce sera un facteur tout à fait mineur à côté de celui que je viens de citer).